Normes de syntaxe de l'EiMDC
Un peu de syntaxe
Pour éviter les confusions et pour conserver une cohérence au moment d'écrire à propos du Dien Chan, la méthode originale de réflexologie faciale, nous vous proposons un lexique et une aide afin de rédiger correctement vos articles sur le Dien Chan.
D'une manière inconsciente le beau, l'élégant et le bien écrit plaît à tout le monde... Personne n'est parfait et il restera toujours des fautes d'orthographe ou de frappe. Mais si nous pouvons au moins polir le prévisible...


Le Dien Chan
Nous devons éviter les Dien Cham (qui signifie acupuncture du visage) et les Diên Chân (avec ces accents cela signifie le «pied fou») et aussi les Dien'chan (qui ne signifie rien). Le Dien Chan est masculin comme également le Chan'beauté (diagnostic et traitement esthétique).

Pour parler du Dien Chan, en français nous utilisons les formes suivantes:
Quand on commence, définir toujours le Dien Chan comme la méthode originale (ou originelle qui est encore plus précis) de réflexologie faciale, sans rajouter Vietnamienne. Cela voudrait dire qu'il y a d'autre méthode originale hors du Vietnam alors que le Dien Chan est la méthode universelle.

Après, pour éviter les répétitions, nous pouvons aussi parler de multiréflexologie (tout collé), de réflexologie faciale mais n'utilisons pas les termes Facythérapie ou Cyberthérapie et encore moins Massage Vietnamien.

Pour parler de la méthode d'esthétique thérapeutique, nous utilisons notre terminologie de Chan'beauté (sans majuscule à beauté). Pour éviter les répétitions nous pouvons utiliser aussi esthétique thérapeutique, ou le Dien Chan au service de la beauté, et même l'esthétique multiréflexologique.


Les points, les formules
Chaque fois que nous nommons un point fixe du visage nous parlons d'un point·bqc. On peut écrire point·bqc 50· ou point 50· . Il est important de mettre le point médian entre le point (ou points) et bqc.

Clavier Mac
Le point médian, tu le trouves sur le clavier Mac OSX français (belge, canadien ou suisse): Alt.+Maj.+ F ou H ou

Clavier Pc
Sur Window c’est évidement un drame et ça dépend mais essaye en maintenant la touche Alt. enfoncée puis tapez 0183.
Lâcher Alt. et le point médian · apparaîtra.

Ne jamais écrire «point nº37», mais «point 37·». Si nous mettons nº aux points nous créons une confusion avec les outils qui se nomment outil nº307 par exemple.

Attention à la ponctuation!
Remarquez que nous séparons les points d'une formule avec un · et non une virgule ou un point-virgule et encore moins un /.
Exemple d'une formule de points·bqc: 50· 37· 124· 34·
Rouler sur les zones décrites par ces points·bqc avec la boule yang de l'outil nº206.

Si le points·bqc duquel nous parlons est à droite nous mettons un + (yang) sans rajouter le point médian. À gauche un - (yin).
Exemple d'une formule de points·bqc: 300+ 37· 3- 0·
Stimuler 30 secondes chaque point·bqc avec le Petit-marteau nº128.

Les cartes
Les formules de points·bqc sont des traitements multiréflexologiques et le dessin qui représente une carte avec des points localisés se nomme un diagramme de traitement ou un diagramme de soin.
Puisque nous parlons des points, nous vous rappelons qu'il y a 257 points et non pas plus de 500. Le Prf. Bùi Quốc Châu découvrait ses points et en redécouvrait certain plusieurs fois. À la fin quand il mis de l'ordre dans sa liste il enleva les doublons!
Comme il ne renumérota pas la liste; il y a des trous.


Schémas, diagrammes et zones
Un schéma de réflexion est l'un des dessins du Prf. Châu qui représente l'anatomie humaine projetée sur le visage. Nous parlons d'une trentaine de schémas de réflexion parce que les livres contiennent les schémas principaux. Durant le cours nous découvrons d'autres schémas non dessinés qui se comprennent facilement grâce à une bonne connaissance de la carte complète.
Pour éviter les confusions avec les schémas de réflexion qui sont les dessins qui représentent l'anatomie sur le visage, nous parlons de diagramme de traitement pour décrire la carte de points d'une formule concrète.
Les représentations du visage qui montrent des zones à stimuler sont aussi des diagrammes de soin.


Les outils multireflex
La terminologie pour pouvoir parler des outils dans nos protocoles est très libre. Si le numéro de l'instrument est nommé il faut mettre un nº devant. Éviter la majuscule et le point à nº. (ne pas écrire Nº. c'est laid).
Exemple: stimuler doucement environ deux minutes avec l'outil multireflex nº207.

Pour éviter des confusions avec d'autres instruments thérapeutiques, nous préférons parler d'outils multireflex. Et pour parler des effets de l'outil, nous croyons qu'il est plus intéressant de parler d'un outil multireflex qui fournit des effets yang que de parler directement d'un outil yang. Essayer d'éviter yin et yang tout seul. C'est-à-dire, décrire l'effet cherché.

Ici quelques exemples:
  • L'outil de Dien Chan qui permet de chauffer et tonifier (effet yang) la zone affectée...
  • Nous utilisons l'instrument multiréflexologique nº206 du côté yin pour obtenir un effet hydratant et rafraîchissant...
  • Stimuler avec un mouvement de va-et-vient grâce à l'outil multireflex nº410...
  • Avec l'outil facial nº307 exercer un doux massage de la zone...
Page de l'outil
Ne pas oublier que chaque outil multireflex possède une page web avec vidéo d'usage. Pour acceder à sa page, tapez dans le navigateur le numéro de l'outil suivi de .multireflex.com.
Exemple : http://410.multireflex.com pour accéder à la page du Double boule yang nº410.

Fabrication des outils
Il est important de spécifier que les outils qu'utilise et commercialise l'EiMDC sont en corne naturelle et en bois. Qu'ils sont de fabrication artisanale durable et qu'aucun animal n'a souffert car nous récupérons les cornes des bovins du monde agricole.
Ce sont de beaux objets de très haute qualité fabriqués avec des matériaux nobles et vivants. La corne a de plus des propriétés antiseptiques et vous trouverez sur www.multireflex.com des recommandations pour les nettoyer et en prendre soin.